7 Choses que tous les chefs de produit devraient savoir à propos de la métrique North Star

Mallory Busch

Sr. Content Marketing Manager, Amplitude

people reacted
7 -minute Read,

Posted on octobre 19, 2021

Conseils de chefs de produit pour définir une métrique North Star et gagner l'adhésion au sein d'une organisation

Dans de nombreuses organisations, les équipes de produit sont évaluées en fonction de leur volume d’expédition, pas de l’impact qu’elles ont sur l’ensemble de l’entreprise. Mais l’impact sur l’ensemble de l’entreprise est une bien meilleure mesure de réussite. C’est pourquoi les entreprises définissent et s’appuient sur leur métrique North Star (MNS).

La métrique North Star est une métrique clé qui quantifie l’impact commercial de l’équipe de produit. Lorsque la MNS appropriée est choisie, elle associe les progrès de l’équipe de produit à des revenus et à une croissance économique tangibles.

Une métrique North Star devrait remplir trois objectifs : mesurer la valeur client, représenter la stratégie produit actuelle et être un indicateur avancé des revenus.

Comment cela se présente-t-il dans une entreprise ? Chez Amplitude, notre MNS est le nombre d’Utilisateurs Apprenants Hebdomadaires. Il s’agit du nombre d’utilisateurs actifs d’Amplitude qui ont partagé un apprentissage consommé par au moins deux autres personnes au cours des sept derniers jours.

Nous avons récemment organisé un webinaire pour examiner comment trois équipes de produit ont trouvé leur métrique North Star. John Cutler, coauteur du Playbook North Star et promoteur de produit chez Amplitude, a accueilli Pedro Clivati, responsable de la croissance chez GrowthHackers ; Inessa Lurye, vice-présidente des produits chez Yesware ; et Sam Ahn, responsable en chef des produits chez LogMeIn.

Le webinaire a fourni énormément d’informations utiles aux chefs de produit et de nombreux points à retenir. Voici sept principes que chaque chef de produit devrait savoir à propos de la MNS, d’après les informations obtenues auprès de notre panel.

LE PLAYBOOK NORTH STAR

Quelle est la métrique North Star de votre produit ?

Découvrez la métrique North Star de votre produit avec notre guide complet.

📚Télécharger le playbook >>

1. Une excellente métrique North Star raconte une histoire.

Une métrique North Star peut sembler similaire à une simple métrique, mais les meilleures racontent une histoire convaincante qui rassemble les équipes. Quand une MNS fonctionne, elle joue le rôle de guide pour tous les membres de l’équipe. Elle fournit un objectif clair vers lequel tout le monde peut se diriger.

« Tout le monde travaille sur de nombreuses choses différentes, tout le monde est occupé et tout le monde a sa propre histoire », a déclaré Ahn. « La métrique North Star nous aide à unifier toutes nos histoires afin qu’elles s’imbriquent et fassent partie de la même histoire. En conséquence, nous donnons un sens à notre travail, car nous contribuons à cette histoire partagée. »

Lurye a fait état d’un sentiment similaire, en décrivant comment Yesware a commencé à conceptualiser la livraison des produits en termes de résultats commerciaux plutôt que de production.

« Par exemple, une équipe s’est mise à travailler sur l’amélioration du nombre de réunions que les clients peuvent réserver, plutôt que sur la création d’un produit de planification de réunions », a indiqué Lurye. « Ce cadre offre à l’équipe de nombreuses occasions d’examiner comment elle peut ajuster ce résultat, au lieu de travailler sous la contrainte d’un calendrier de livraison des produits. »

Une métrique North Star impose aux équipes de cristalliser la vision dans une histoire cohérente. En définitive, la MNS devient une histoire qui rallie l’équipe de produit. Elle représente un point focal, lié aux inputs sur lesquels l’équipe peut agir.

2. La métrique North Star apporte un alignement organisationnel.

De nombreuses équipes de direction considèrent l’impact commercial d’un point de vue financier. C’est logique. Pour pouvoir croître, une entreprise doit engranger davantage de revenus. Cependant, « faire plus d’argent » est un objectif très général qui ne tient pas compte de ce que les équipes font quotidiennement pour créer plus de valeur pour les utilisateurs.

Toute entreprise possède de nombreuses équipes dont les objectifs et les initiatives varient. Clivati a décrit une méprise courante qui veut que le marketing de croissance consiste uniquement à commercialiser, alors que, pour qu’une entreprise croisse, vous devez également réfléchir soigneusement au produit lui-même. « Une des plus grandes méprises est qu’une équipe de croissance se concentre uniquement sur l’acquisition, mais ces équipes peuvent avoir un impact beaucoup plus important lorsqu’elles ont la souplesse d’appliquer leurs connaissances dans des domaines comme l’intégration des nouveaux employés et la rétention. »

Une métrique North Star donne une métrique autour de laquelle tout le monde peut se rallier. Chaque équipe peut ensuite trouver un moyen d’ajuster les inputs pris en compte dans la métrique North Star.

« Une métrique North Star signifie que chaque personne, chaque équipe et chaque service se dirige dans une direction commune », a témoigné Lurye. « Nous examinons non seulement les revenus, la croissance ou les inscriptions, mais aussi la valeur que nous apportons à nos utilisateurs. »

3. La métrique North Star peut vous aider à éliminer les ambiguïtés et vous aider à dire « non ».

Alors qu’une entreprise croît, les équipes commencent souvent à tirer dans des directions différentes. Beaucoup d’ambiguïtés peuvent subsister sur l’orientation à prendre. Sans métrique spécifique à atteindre, les équipes de produits peuvent éprouver des difficultés à progresser. « Nous avions affaire à beaucoup d’ambiguïtés », a déclaré Ahn. « J’avais dans le cœur un sentiment de vide. »

Ahn a cité l’exemple de LastPass. « Les gens pensaient et parlaient d’améliorer les « portefeuilles numériques » et d’autres termes vagues, mais il n’y avait aucune direction réelle sur les mesures que nous pourrions prendre. Cette ambiguïté a commencé à s’amplifier et à exacerber le sentiment de travail disparate. »

La MNS peut également vous aider à dire non lorsque de nouvelles idées voient le jour. Elle permet à l’équipe de se concentrer beaucoup plus, ce qui facilite la prise de décisions lorsque les choses sont ambiguës. « Bien que ce niveau de concentration puisse provoquer beaucoup de tension, cela contribue finalement à apporter le niveau de changement dont les organisations ont besoin », a rajouté Lurye.

En s’appuyant sur une métrique pour s’améliorer, les équipes peuvent commencer à établir des stratégies sur les différents inputs qui les aideront à atteindre leurs objectifs. Elles peuvent beaucoup plus facilement rejeter des choses qui ne les aideront pas.

4. La métrique North Star est un guide et ce n’est pas la seule métrique qui importe.

Bien que la MNS soit une force puissante dans une entreprise, ce n’est pas la seule chose à prendre en compte. « La métrique North Star n’est pas la seule métrique qui importe », a affirmé Cutler. « C’est indubitablement une métrique de guidage, mais ce n’est pas la seule que les équipes devraient observer. Les équipes devraient toujours observer une constellation de métriques. »

En définitive, une équipe de produits doit s’assurer que d’autres métriques sont examinées. Une entreprise est compliquée et l’utilisation exclusive de la métrique North Star simplifie exagérément le travail à faire pour aider l’entreprise à se développer.

« Une métrique North Star doit s’insérer dans la manière dont vous mesurez les performances de votre organisation dans son ensemble », a dit Lurye. « Ce n’est pas la seule métrique, mais vous ne pouvez pas non plus utiliser de nombreux systèmes de suivi et de mesure différents, parce que c’est un travail écrasant », ajoute-t-elle. « Chez Yesware, nous entamons tout juste le processus, mais toutes nos équipes s’efforcent d’atteindre des résultats différents. Ces résultats sont insérés dans la métrique North Star, mais ils constituent également de véritables résultats. »

5. L’adhésion des dirigeants est indispensable.

Comme la métrique North Star peut aligner une organisation, vous devez obtenir l’adhésion des dirigeants. Après tout, une métrique North Star va de pair avec l’orientation commerciale d’ensemble. Une MNS doit prendre en compte la croissance des revenus, qui est importante pour les dirigeants. Parallèlement, elle doit représenter l’impact commercial et la valeur globale.

Une métrique North Star va guider la vision stratégique de l’entreprise. Les dirigeants qui l’adoptent doivent être prêts à la partager, à la promouvoir et à prendre des décisions qui s’appuient sur cette métrique. Ils doivent la prendre autant au sérieux que l’équipe de produit.

Comment s’y prendre ? « Ayez des conversations individuelles avec les parties prenantes clés de chaque service afin de présenter le concept, les raisons et la valeur avant de passer à une description beaucoup plus élargie », a proposé Lurye. Ahn a confirmé ce sentiment, en expliquant que vous devez montrer aux gens, y compris aux dirigeants, pourquoi la métrique North Star doit leur importer.

6. La visibilité est une priorité.

Une MNS est excellente en théorie, mais si personne ne la voit, personne ne va s’en soucier. Cela signifie que la métrique North Star doit être signalée partout, dans la mesure du possible. Une fois que les gens réalisent qu’ils sont tous responsables de cette métrique, cela entraîne son adoption.

« Il est essentiel d’intégrer la métrique North Star à d’autres éléments, comme les lancements, les OKR, l’évaluation des décisions et la planification stratégique », déclare Cutler. « Si elle n’est pas visible, elle perd son élan assez rapidement. » La métrique North Star doit être mentionnée dans les courriels, dans les présentations et doit être visible dans toute l’organisation.

Clivati a suggéré de suivre la métrique North Star par le biais d’Amplitude et de publier des rapports chaque semaine à son propos dans toute l’organisation. « Nous fournissons actuellement des rapports sur notre métrique North Star à tous les services », a-t-il déclaré. « Cela montre aux équipes que tout le monde est responsable. Cette métrique ne concerne pas uniquement l’équipe de produit. »

Ces comptes-rendus ont encore plus d’impact s’ils proviennent directement du PDG. Chez GrowthHackers, la PDG inclut la métrique North Star dans chaque courriel hebdomadaire qu’elle écrit.

7. Le choix d’une métrique North Star peut prendre du temps.

Bien qu’il soit formidable de posséder une métrique North Star, la définition de la bonne métrique peut prendre du temps. Elle peut également s’avérer chaotique. « Je dirige des ateliers avec des entreprises et elles sont parfois déçues de ne pas avoir clairement identifié une métrique North Star après notre réunion de deux heures », a déclaré Cutler.

Alors, comment choisir une métrique North Star qui permet à l’organisation de s’aligner ? D’après Lurye, Clivati et Ahn, vous devez organiser des ateliers avec différents groupes et recueillir les remarques des différentes parties prenantes.

« Après avoir lu le Playbook North Star, j’ai organisé de petits ateliers sur une période de quelques mois », a déclaré Ahn. « Ces ateliers étaient petits, avec seulement quatre personnes provenant de tous les secteurs de l’organisation. Les groupes étaient très différents, mais ils m’ont permis de formuler des idées sur ce que notre métrique North Star pourrait être. »

Un atelier est souvent la meilleure façon d’obtenir l’adhésion des participants, car il permet aux membres de l’équipe de réfléchir beaucoup sur les inputs, les produits et les résultats.

Métrique North Star : la clé du succès des équipes de produit

Votre équipe doit aller dans la même direction pour opérer des changements significatifs. C’est pourquoi avoir une métrique North Star est aussi essentiel. Votre métrique North Star doit être facile à comprendre, exploitable et représenter la valeur et l’impact commercial. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont les experts en produits conçoivent cette métrique, regardez notre webinaire.

Mallory Busch

Mallory Busch runs the Amplitude blog, frequently named a best blog for product managers. She also created AmpliTour, the live workshop for beginners to product analytics and 6 Clicks, the Amplitude video series. She produced the Flywheels Playbook and wrote The Product Report and The Guide to Digital Optimization. A former developer and journalist, Mallory's written work and coding projects have been published by TIME, Chicago Tribune, and The Texas Tribune. She graduated from Northwestern University.

Plus de Mallory

Les meilleures pratiques